Grossesse impossible ? Essayez l’insémination artificielle !

Grossesse impossible ? Essayez l’insémination artificielle !

Pour tomber enceinte et avoir un enfant, vous pouvez tout simplement laisser faire mère nature ou recourir à l’insémination artificielle pour tomber enceinte. Cette solution qui est une variante de la procréation médicalement assistée est adoptée par de nombreuses femmes et permet de contourner les risques liés à l’infertilité. Cette technique existe depuis très longtemps et permet d’obtenir des résultats très intéressants. Pour une catégorie de femmes cependant, l’insémination artificielle est un choix qu’elles font pour des raisons particulières, qui n’ont rien à voir avec des difficultés à concevoir. Mais dans tous les cas, comment cela se déroule ? Nous vous expliquons tous ici.

Les différentes catégories de procréation médicalement assistée

C’est compte tenu du type de procédé que vous avez choisi que l’on peut véritablement décrire le processus de réalisation d’une insémination artificielle. De façon pratique, on peut citer deux profils d’insémination artificielle :

Le don de sperme

don de sperme

Le cas dans lequel c’est l’homme qui est touché par la stérilité. Dans ce cas, on procède par un don de sperme qu’on implante dans l’utérus de la femme au moment de son cycle ovulatoire pour permettre la fécondation.

Le don d’ovocyte

Dans ce cas, c’est la femme qui a du mal à concevoir, soit parce que ses ovocytes ne sont pas de bonne qualité. Dans ce cas, elle peut recourir à un don d’ovocytes qui lui seront implantés.

Dans les deux cas, le donneur doit remplir certaines conditions et des bilans médicaux sont exigés.

La Gestation pour Autrui

C’est une technique d’insémination artificielle très controversée et d’ailleurs interdite d’application en France. Elle permet de recourir à une mère porteuse.

La pratique du don du sperme (provenant du conjoint ou d’un tiers) est le cas de figure le plus observé. Elle permet souvent de recourir à l’insémination artificielle intra-utérine qui consiste à placer le sperme directement dans l’utérus de la mère. Découvrons-en ensemble les étapes.

Les étapes de l’insémination artificielle intra-utérine

méthode insémination

Dans tous les cas, lorsque l’on espère une fécondation, il faut d’abord que se produise l’ovulation. Le médecin peut décider d’attendre tout simplement le cycle ovulatoire de la femme pour agir ou au contraire déclencher l’ovulation. Dans le second cas, il procède par stimulation ovarienne.

Au jour de l’ovulation, le sperme du conjoint ou du donneur est recueilli puis traité au laboratoire. Le but est d’en extraire les spermatozoïdes en sélectionnant les meilleurs, pour augmenter les chances de fécondation.

Le médecin, grâce à un cathéter, dépose les spermatozoïdes dans l’utérus de la femme, en prenant soin de les placer le plus près possible de l’ovule.

Après cette étape, il vous suffit de rentrer chez vous et d’attendre les résultats qui devraient tomber au bout de deux semaines. Vous saurez donc très vite si vous êtes enceinte ou non.